Houtopia : Univers de sens

Houtopia c’est un espace intérieur entièrement dédié aux 5 sens. Une foule d’interactions sensorielles pour revenir à son ressenti, à ses émotions, à ses sensations. Venez sentir, toucher, vous étonner, écouter, ressentir, imaginer,… 80 expériences à tester et à vivre pour aller à la rencontre du monde qui nous entoure ! Une visite à programmer en famille ! À l’espace indoor s’ajoute la grande plaine de jeux extérieure. Testez le parcours aventure : par de-là la rivière, des jeux de grimpe vous emmènent vers une descente sensationnelle le long d’un toboggan long de plus de 30 m ainsi que le parcours équilibre. En plus une foule d’attractions adaptées à tous les âges et en été, plusieurs structures gonflables.

Eglise Sainte-Catherine d’Alexandrie

Classement :25/10/1938 Ancienne chapelle du prieuré des Augustins fondé en 1235. Elle est de style gothique primaire et comprend un autel baroque fin du XVIIème siècle. L’édifice abrite un magnifique lutrin représentant un aigle aux ailes déployées réalisé en 1370 par l’école d’orfèvrerie de Dinant. Deux gisants sont particulièrement intéressants : la dalle funéraire en […]

Le Bistronome

Capacités Nombre de couverts du restaurant :30 Nombre de couverts en terrasse :20 Types de cuisine Cuisine française Cuisine italienne Spécialités : Cuisine de saison Équipements Parking à proximité Services Menu enfants Plats à emporter Restrictions Horaires Ouvert le dimanche (© :Bistronome)bistronome.jpg

Vayamundo Houffalize

Vayamundo signifie « va et découvre le monde » en espagnol.

Le club de Vacances Vayamundo Houffalize souhaite ouvrir un monde d’idées à ses hôtes : vacances actives, vacances familiales à budgets raisonnables, excursion passionnantes riches en aventure, nature et histoire, midweeks entre collègues, week-ends détonants entre membres d’un même club, réservations de dernière minute, super offres…

Pour le logement, Vayamundo dispose de 250 chambres ou appartements (avec TV et téléphone) pouvant accueillir des groupes..

Pour la table, le chef propose ses menus à partir de 15,70 EUR.

Pour la détente, bars, Piscine, Wellness, fitness et salle de loisirs vous permettront de vous relaxer ou de vous adonner au ping-pong, au tir à l’arc, au billard, à la pétanque ou toute autre activité d’intérieur encadrée par notre équipe d’animation.

Pour les sportifs et autres incentives, outre de très belles marches en forêt vous pourrez pratiquer le tennis, le kayak, le VTT, la natation (piscine couverte de 25 m), le tir à l’arc, golf de 18 trous (25 km)…

Camping du Viaduc

Terrain entouré de bois et collines. Magnifiques parcours VTT. Promenades. Pêche. Le camping est situé à 2,5 km de l’autoroute E25 Liège-Luxembourg, sortie 51, à 900 m du centre de Houffalize sur la route de La Roche.

Chapelle Notre-Dame de Forêt

En empruntant le vieux chemin de Houffalize jusqu’à l’orée du bois, se trouve l’un des plus beaux édifices religieux de l’arrondissement, la Chapelle de Forêt.

Elle est située en bordure du vieux chemin reliant Houffalize à Sommerain, à l’orée du bois appelé «Forêt». Elle est le terme d’un pèlerinage. La première mention de cette chapelle est retrouvée dans le testament de Jean Thieskin, daté du 25 mars 1656. Il lègue la somme de 50 florins, si l’on construit une chapelle en l’honneur de Notre Dame au bois de Forêt. Si la chapelle actuelle date de +/- 1750, reconstruite par frère Fule Bechoux (religieux au prieuré de Houffalize et curé de Taverneux) la construction du premier oratoire peut remonter à une époque antérieure à 1656.

L’architecte réussit à lui donner un caractère mosan prononcé par le toit galbé et les bulbes qui ne sont pas sans rappeler la collégiale de Dinant, ou l’hôtel de ville de Visé. Le sanctuaire est couvert d’ardoises formant des dessins et constitue un joyau du XVIIIème siècle unique dans la province. (classé en 1975).

L’autel date de 1766, les lambris furent placés après 1768, les cinq tableaux à une date inconnue, le grillage en fer en 1879.

Une restauration en 1993 lui a rendu sa splendeur d’antan, notamment par un remarquable travail de l’ardoise.

La chapelle de forêt est de plan hexagonal précédée d’un porche occidental et présentant un décrochement oriental tenant lieu d’abside.

A la différence des édifices développés en longueur (plan basilical) celle-ci a un plan centré, les diverses parties s’ordonnant avec des dimensions égales à partir d’un centre. C’est une façon de concevoir l’architecture religieuse qui a d’illustres exemples dans le Saint-Sépulcre de Jérusalem, Ste Sophie de Constantinople, la chapelle carolingienne d’Aix-la-Chapelle et dans le style baroque, N. D. de Montaigu.
(Source : Maison du tourisme d’Houffalize-La Roche).

Pierre commémorative du Parc Lambin

Samedi 23 et dimanche 24 décembre 1944 : Le week-end sanglant du Parc Lambin.
Cette tragédie endeuilla trois localités de la commune actuelle : Nadrin, Wibrin et Houffalize. Pour les membres des familles frappées qui vivent encore aujourd’hui, le temps n’a rien effacé. Lors de la première action,Emile Remy( 50 ans), Sylvain Martin (43 ans), Léon Dethor (33 ans), Antoine Bollet (24 ans) et Jean Nadin ( 18 ans), furent abattus d’une balle dans la nuque par des policiers nazis. Eudore Weinquin, qui devait connaître le même sort parvint à s’échapper. Bien que gravement blessé par balle, il ne sera pas repris par l’ennemi. Le lendemain dimanche, les même S.S arrêtèrent Alfred Huberty (42 ans) et Armand Bastin( 27 ans). Ils furent conduits au même Parc Lambin et abattus comme les précédents de la veille, une balle dans la nuque. Grâce à Eudore Weinquin, les corps des cinq martyrs du 23 furent exhumés le 2 février1945. Mais ce n’est que le 23 avril suivant que les corps des deux victimes du 24 furent découverts de manière inopinée bien qu’ils aient été enterrés sommairement à seulement quelques mètres de leurs compagnons d’infortune.

Cette pierre a donc été placée à la mémoire des victimes.

Le Monument Sebald (1914-1918)

Le Monument Sebald a été élevé en l’honneur du premier soldat français tombé sur le sol belge lors de la guerre de 1914 – 1918. Il fut tué au cours d’une escarmouche qui donna son nom à la rue.
(Source : Maison du tourisme d’Houffalize – La Roche)